presentation LD
ÉTUDES EXÉGÉTIQUES EN VUE DE LA PRÉDICATION

Revue trimestrielle issue de la tradition réformée, Lire et Dire se veut ouverte à une pluralité de sensibilités théologiques.

Lire et Dire vous accompagne de l'étude des textes bibliques à l'élaboration de la prédication. Elle offre aux personnes chargées de prêcher une série d'études exégétiques conçues pour alimenter la prédication et stimuler l'imagination homilétique.

numéro 141
Le numéro 141 vient de paraître

Ce numéro fait le pari de mettre en relation quatre textes bibliques et ce que l’on
peut qualifier globalement d’œuvres d’art : tableaux, nouvelle, chanson, cantate.
L’idée est que, dans une interaction interprétative, textes bibliques et œuvres
d’art s’éclairent mutuellement. Ainsi la quatrième partie traditionnelle des études
de Lire et Dire intitulée « Entendre ce texte aujourd’hui » a été consacrée à la
description d’une ou plusieurs œuvres susceptibles de parler à un public actuel.

previous arrow
next arrow
Shadow
  • ACYM_PAGE_NOT_FOUND: LdGestion\FrontControllers\ArticleController
Numéro complet: 110 Année de parution: 2016
Titre du numéro: Spécial Réformation 1
La revue Lire & Dire ne pouvait passer à côté de l’événement que représente l’année 2017 pour les Églises issues de la Réforme. Le comité vous propose quatre numéros qui abordent sous cet angle la question homilétique. Chacun comprend la difficulté qui consiste à s’interroger sur ce que peut signifier, pour le dire à la louche, « prêcher la Réforme ». Étant acquis qu’il ne s’agit ni d’une commémoration du passé, ni de s’auto-flatter à bon compte, mais de visiter à nouveaux frais les apports de la Réforme, de mettre en lumière quelques perles laissées dans l’oubli, parfois de nuancer le caractère absolu de nouveauté qu’on lui prête. La spécificité de cette mini-série a conduit à déroger à l’organisation des articles dont vous avez l’habitude ; nous espérons qu’il vous offrira matière à susciter votre prédication. Les quatre numéros n’ont pas été programmés en fonction d’une chronologie, mais à partir de situations géographiques. C’est pourquoi le premier numéro s’intéresse à la Réforme strasbourgeoise, évoquant des figures locales qui ont compté, sans toutefois intégrer le passage de Calvin pendant trois ans, qui a trouvé en Martin Bucer une source d’inspiration. Le second numéro vous dirigera vers Genève, le troisième et le quatrième... Dans ce numéro, un premier article d’Elisabeth Parmentier, professeur de théologie pratique, évoque ce temps des premiers frémissements d’une évolution, avec une prédication de Jean Geiler de Kaysersberg. Le second analyse la transition et relève les nouvelles orientations qui vont déterminer la prédication réformatrice. Un troisième de la plume d’Anne-Marie Heitz aborde la conjugalité avec Matthieu Zell et Martin Bucer. Christophe Kocher, enfin, approfondit l’approche de Martin Bucer. Merci à chacun d’avoir relevé le défi, ainsi qu’à Annie Noblesse-Rocher, professeur d’histoire contemporaine à la Faculté de Théologie protestante de Strasbourg, d’avoir bien voulu faire une relecture des articles. Bonne plongée dans l’hier pour aujourd’hui ! Au nom du comité : Bettina Schaller
Article(s) inclus dans ce numéro:
 TexteTitreAuteur(s)
Au seuil de la Réforme : la prédication à Strasbourg au Moyen Âge - Proverbes 30,26 et le civet de lièvre… Élisabeth Parmentier
Proverbes 30,26 De Geiler à Luther : nouvelles orientations Élisabeth Parmentier
Genèse 1,26-29 Genèse 1,26-29; Genèse 2,15-25; Ephésiens 5,21-33 Anne-Marie Heitz
Martin Bucer - L'amour du prochain comme principe d'un ordre cosmique Christophe Kocher
Accès restreint